Comme la plupart des Français, je pensais, il y a peu, que les « Monsanto Papers » avaient révélé une stupéfiante affaire de corruption. D’ailleurs, cette idée se retrouve partout : « C’est comme pour les Monsanto Papers … » « Vous ne vous souvenez pas des Monsanto Papers ? » « C’est pire que les Monsanto Papers ! » Tout le monde a l’air de savoir de quoi il s’agit. Monsanto aurait réussi à manipuler les scientifiques et les agences pour garder le glyphosate autorisé, alors qu’on savait qu’il était cancérigène.

J’y croyais, comme tout le monde … puis, j’ai eu un doute et je les ai lus. Cela fut une révélation : je ne trouvais pas l’histoire qui avait tant été racontée par la presse. Les discussions étaient ordinaires, les faits allégués insignifiants … Pire, les agences sanitaires ont déjà parfaitement répondu aux accusations. Au final, la belle histoire s’avérait être une fable.

Aurais-je manqué quelque chose ? Négligé un point important ? Pour aller au fond des choses, j’ai recherché l’ensemble des articles de presse traitant du sujet (519 au total). Ce que j’ai découvert est terrifiant.

La première partie, détaillant la désinformation elle-même, est publiée chez l’Harmattan.

Voici un résumé de l’ensemble en 6 pages:

Table des matières:

Introduction 2
Partie 1. Monsanto Papers : une présentation trompeuse 6
Chapitre 1.1. La connaissance du risque 7
Chapitre 1.2. Ghostwriting 41
Chapitre 1.3. La seconde affaire Séralini : la rétractation 70
Chapitre 1.4. Les liens avec l’EPA 89
Chapitre 1.5. Stratégies d’influence : let nothing go et pressions 101
Chapitre 1.6. Les autres 120
Chapitre 1.7. Une mésinformation ciblant les agences sanitaires 132
Partie 2. Une partie centrale du discours antiglyphosate 144
Chapitre 2.1. Avis du CIRC et le système sanitaire 145
Chapitre 2.2. Double standard et diabolisation 165
Chapitre 2.3. La désinformation aux résidus : eau et urine 178
Partie 3. Les acteurs de la désinformation 185
Chapitre 3.1. La naissance de l’élément de langage 186
Chapitre 3.2. Qui sont les responsables ? 204
Conclusion 249
Bibliographie 251
Liste d’articles 252