You are currently viewing Thomas Portes, Ersilia Soudais, la force des images, diabolisation, extrême droite (24/05/2024)

Thomas Portes, Ersilia Soudais, la force des images, diabolisation, extrême droite (24/05/2024)

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Uncategorized

Thomas Portes et Ersilia Soudais, deux députés la France Insoumise ont donné une belle illustration de la diabolisation constante qui cible le centre (ou tous les partis entre eux et l’extrême droite) consistant à les assimiler à l’extrême droite.

C’est souvent évident, mais il faut toujours expliquer. Là, non, la mécanique en est réduite à sa plus simple expression. On a donc une photo de deux personnes, qui se sont affrontées dans un débat et qui se serrent la main après en souriant, sans doute chacune satisfaite du déroulé de celui-ci. Une scène infiniment banale, qui ne dit absolument rien de la proximité politique entre les deux personnages.

Pourtant, les deux députés vont présenter cela comme un signe de compromission.

Thomas Portes en insinuant que cela traduirait un accord « pour voter des lois racistes » et Ersilia Soudais en mettant en oeuvre tout son talent littéraire (elle est professeure de français à la base, rappelons-le) en disant « Beurk ».

https://x.com/Portes_Thomas/status/1793891851323289835
https://x.com/ErsiliaSoudais/status/1793780810719363115