Un des éléments récurrents de la désinformation pseudo-écologiste sur les pesticides est que ces derniers seraient utilisés sans limite par les agriculteurs qui, si on les laissait faire, innonderaient la campagne de produits phytosanitaires.