L’incroyable financement de l’étude Séralini

Les premières fois que j'ai entendu parler du financement de l'étude Séralini, cela m'a choqué: Auchan et Carrefour auraient participé à financer cette étude scandaleuse ? La réalité est en fait bien pire ... Rappel du contexte: l'étude Séralini désigne l'étude suivante: Gilles-Éric Séralini, Emilie Clair, Robin Mesnage, Steeve Gress, Nicolas Defarge, Manuela Malatesta, Didier Hennequin et Joël Spiroux de Vendômois, « RETRACTED: Long term toxicity of a Roundup herbicide and a Roundup-tolerant genetically modified maize », Food and Chemical Toxicology, Elsevier, vol. 50, no 11,‎ novembre 2012, p. 4221-4231 DOI 10.1016/J.FCT.2012.08.005) En deux mots, les chercheurs ont analysé pendant 2 ans des groupes de 10…

0 commentaire

Le marché de la pseudo-écologie, ébauche

Face à la catastrophe écologique, de plus en plus de personnes veulent "faire leur part" et contribuer à empêcher ou atténuer l'effondrement. C'est une opportunité de marché extraordinaire que de nombreux acteurs ont investi : fourchettes biodégradables, sacs réutilisables, "électricité verte", vote "écolo", nourriture "bio"... Le marché des produits supposés écologiques représente des dizaines de milliards d'euros. Toutefois, en étudiant un peu le sujet, il y a une question assez perturbante qui émerge : pourquoi ? Qu'est-ce qu'achètent vraiment ces gens ? Est-ce que c'est réellement l'impact positif sur l'écologie ? Pourtant, les consommateurs ont rarement idée de l'impact réel…

Commentaires fermés sur Le marché de la pseudo-écologie, ébauche

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger